Nombre d'installations complémentaires peuvent être gérées par le KNX telles que les installations de filtrations et d'arrosages automatiques.

Par le contrôle de la qualité de l'eau (ph, salinité, température...), ou encore l'hygrométrie des sols, il est possible d'optimiser les temps de filtration, les quantités d'eau distribuées, et de prévenir les services de maintenance en cas de dépassement de valeurs de seuil ou de plafond.